skip to Main Content
Changement de rôle du responsable informatique / CIO

«Tempora mutantur, nos et mutamur in illis…» vient du latin et signifie : «Les temps changent et nous changeons avec eux». Il y a eu de nombreux changements dans le domaine des technologies de l’information au cours de ces dernières années et cette tendance semble vouloir se maintenir. Comment un responsable informatique innovant peut-il répondre en permanence à ces changements, tout en étant confronté à des défis de plus en plus importants? Son rôle est en constant changement et il devrait être capable de s’adapter tel un caméléon. Mais est-ce réaliste? Avant de répondre à cette question, penchons-nous d’abord sur les changements survenus ces dernières années.

En 1998, la réputation du responsable informatique en tant que spécialiste IT dans diverses disciplines était très élevée. Mais dès le début des années 2000, sa réputation basée sur l’optimisation, la centralisation et la réduction des coûts s’est progressivement estompée. Petit-à-petit, le département informatique s’est isolé des autres unités d’affaires et a commencé à agir en tant que prestataire de services dans sa propre entreprise.

2005 sera un tournant décisif : L’infrastructure informatique doit être fondamentalement revue pour répondre aux nouvelles exigences de l’entreprise. Le responsable informatique devient l’initiateur et ouvre les premières voies vers le Cloud.

L’évolution se poursuit en 2012 : le Cloud, l’IoT et la Réalité Augmentée commencent à devenir réellement pertinents pour les entreprises en apportant un avantage concurrentiel de plus en plus marqué. La quasi-totalité de l’infrastructure informatique a été virtualisée, centralisée et, dans certains cas, déjà convergée.

2018 : l’infrastructure «convergée» devient «hyperconvergée». De nombreux processus informatiques sont désormais automatisés, transformant les infrastructures autrefois statiques des grands centres de données en des infrastructures agiles, pilotées par logiciel. L’informatique dans le Cloud est devenue un standard.
Aujourd’hui, de nouvelles questions se posent : Une entreprise doit-elle encore exploiter sa propre infrastructure informatique? Si ce n’est pas le cas, un responsable informatique devient-il superflu? Vous trouverez des éléments de réponse dans notre infographie.

Le bilan

Les responsables informatiques et les CIOs sont plus que jamais essentiels au succès de l’entreprise. Ils peuvent notamment faire pencher la balance lorsqu’il s’agit d’obtenir un avantage concurrentiel. Mais pour cela, ils ont besoin du temps et des budgets nécessaires pour développer et soutenir des concepts et des projets innovants.
Pour répondre à la question du premier paragraphe : non, il n’est plus guère réaliste d’attendre d’un responsable informatique des connaissances spécialisées dans tous les domaines de l’IT ou d’exiger que celui-ci puisse fournir instantanément la meilleure solution pour chaque nouvelle exigence technique ou commerciale. Ces attentes peuvent cependant être reportée sur un partenaire de qualité disposant de larges connaissances multidisciplinaires. Découvrez comment BNC peut remplir ce rôle, et vous soutenir en tant que responsable informatique, en parcourant notre site Web.

Télécharger infografie
Back To Top
×Close search
Rechercher